Déclaration de Hollister Inc - COVID-19 et mise à jour de la chaîne d'approvisionnement En savoir plus

Parler de l'incontinence urinaire avec votre médecin

L'idée de parler d'incontinence urinaire avec votre médecin vous met mal à l'aise ? Découvrez comment surmonter cet obstacle et obtenir les soins dont vous avez besoin, et apprenez quelles questions vous pouvez poser.

Diagnosing Bladder Disorders

Obtenez des conseils sur la façon de parler de l'incontinence urinaire avec votre médecin.

Pour traiter l'incontinence urinaire, il faut d'abord en parler à son médecin. Pour beaucoup, cependant, ce n'est pas une chose facile à faire. Les personnes qui ont des problèmes de contrôle de la vessie peuvent se sentir gênées de parler à leur médecin de leurs accidents ou de leurs envies soudaines d'uriner. Les adultes plus âgés acceptent souvent l'incontinence fréquente ou d'autres problèmes urinaires comme faisant partie du processus de vieillissement.

Cependant, pour résoudre vos problèmes d'incontinence urinaire, il est important de trouver le courage de parler de ce que vous vivez, de fournir des informations utiles pour un diagnostic et de poser les bonnes questions.

Surmonter l'embarras

Si vous êtes gêné(e) de consulter un professionnel de santé au sujet de votre incontinence urinaire, voici quelques faits et conseils qui pourraient vous motiver à prendre rendez-vous :

  • Les professionnels de santé sont formés pour discuter et traiter un large éventail de problèmes d'incontinence ; avoir ces conversations fait partie de leur travail.
  • Un problème sous-jacent et potentiellement grave peut être à l'origine de votre incontinence, il est donc essentiel de prendre contact avec votre médecin dès que possible.
  • Pour parler de votre incontinence, il est plus facile d'arriver chez votre médecin avec des informations détaillées sur ce que vous vivez.


Apportez un calendrier mictionnel à votre rendez-vous chez le médecin.

Pour aider votre équipe médicale à comprendre ce qui se passe avec votre système urinaire, il est judicieux de tenir un calendrier mictionnel. Un calendrier mictionnel permet de prendre note :

  • de votre consommation quotidienne d'aliments et de liquides en indiquant le moment et la quantité ;
  • du moment auquel vous urinez et d’une estimation approximative de la quantité d'urine ;
  • des accidents ou les fuites, y compris la quantité, toute sensation de besoin et ce que vous faisiez au moment où ils se sont produits ;
  • de toute autre observation pertinente concernant votre expérience de l'incontinence.

Sachez qu'il existe plusieurs types d'incontinence urinaire. Identifier le bon type s'apparente à un travail de détective qui cherche les bonnes informations. Plus vous pourrez fournir de détails à votre professionnel de santé sur votre incontinence, plus il lui sera facile de poser un diagnostic précis et de prescrire le traitement recommandé. Si vous ne disposez pas de calendrier mictionnel, apportez des notes détaillées à votre rendez-vous.

Posez des questions à votre médecin sur votre incontinence urinaire

Une fois que vous avez surmonté votre embarras et que vous avez rempli un calendrier mictionnel ou pris des notes, il est bon d'arriver à votre rendez-vous avec une liste de questions. La conversation portera sur votre situation spécifique, mais voici quelques questions générales que vous pouvez poser :

  • Quel est mon diagnostic ? Quel est le type d'incontinence urinaire dont je souffre et quelle en est la cause ?
  • Pouvez-vous m'aider à résoudre mes problèmes d'incontinence, ou dois-je consulter un spécialiste ?
  • Quel est le traitement que vous recommandez pour mon problème d'incontinence ? Que se passera-t-il sans traitement ?
  • Recommandez-vous des changements dans le régime alimentaire, le mode de vie ou l'hygiène ?
  • Quel est mon traitement à long terme ? Le traitement que vous recommandez résoudra-t-il mes problèmes d'incontinence, ou devrai-je continuer à les gérer ?

Comme pour tout problème médical, parler à votre médecin est une première étape importante. Une fois que vous aurez surmonté votre appréhension, que vous serez bien informé et que vous poserez les bonnes questions, vous serez sur la bonne voie pour résoudre vos problèmes d'incontinence urinaire.